La gouvernance de l'IEEFC

Sous statut d’association loi 1901, le système de gouvernance de l’IEEFC est original, fondé sur 3 piliers, en accord avec les principes de l’EFC :

  • UN PILIER POLITIQUE : Le conseil d’administration
    UN PILIER OPÉRATIONNEL : Le bureau et les membres actifs assumant des responsabilités
  • UN PILIER SCIENTIFIQUE :  Le conseil d’évaluation et de de recherche opérationnelle

Le bureau de l’IEEFC a été élu pour un an lors de l’assemblée générale de juin 2023. Il se réunit tous les mois.

Thibault Gheysens

Président

Isabelle Boulaire

Trésorière

Sando de Gasparo

Secrétaire

Le CA se réunit tous les deux mois. Il est ouvert sous forme de Conseil d’orientation stratégique (COS) aux présidents des clubs et à leurs animateurs, ainsi qu’aux responsables des ateliers et aux membres de l’équipe permanente. Cette ouverture permet de mettre en place des échanges entre les clubs et l’ensemble des ateliers-réseaux animés par l’Institut. Il est composé de 14 membres de la société civile engagés à divers titres dans les questions de transition.

Mireille Alphonse
Isabelle Boulaire
Olivier Blandin
Denis Cocconcelli
Dominique Hays
Isabelle Jeanneau
Simon Ledez
Stanislas Nosperger
Julien Perdrigeat
Claire Perrier
Dominique Picard
Jean-Michel Thouvignon
Patrice Vuidel
Sandro De Gasparo
Christian Du Tertre

Le Conseil d’Evaluation et de Recherche Opérationnelle (CERO) est le garant de la vitalité et de la consolidation du référentiel de l’EFC dans les trajectoires des acteurs de la communauté. Il se réunit à la demande du CA et peut s’auto-saisir de questions en lien avec les activités et le développement de l’IE-EFC s’il le juge utile.  Le CERO n’a pas de rôle de décision, mais un rôle consultatif, d’apport, de conseil et d’alerte pour alimenter les réflexions. Le CA a mandaté Christian Du Tertre – ancien Président de l’IE-EFC –  pour constituer et présider le CERO, en appui aux acteurs de la communauté EFC. 

L’Institut européen de l’économie de la fonctionnalité et de la coopération est soutenu financièrement par l’ADEME – Agence de la transition écologique.